Un responsable de l’Eglise Adventiste en Belgique échappe de peu à l’explosion dans le métro

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le leader de l’Eglise Adventiste du Septième Jour en Belgique a échappé de peu à l’une des trois explosions qui ont secoué Bruxelles mardi, après avoir décidé à la dernière minute de faire le trajet en voiture pour aller au travail au lieu d’emprunter le métro comme il le fait habituellement.

Mais Jeroen Tuinstra, président de la Fédération Adventiste de Belgique et du Luxembourg, n’a pas fait mention dans le communiqué par e-mail qu’il a publié, du fait qu’il ait échappé à l’attentat, déclarant plutôt qu’il priait pour ceux qui avaient été touchés par la tragédie et pour la sécurité des habitants de la ville.

Au moins 31 personnes ont été tuées lorsque deux explosions ont touché l’aéroport international de Bruxelles vers 8h00 mardi alors qu’une troisième explosion survenait une heure plus tard dans une station de métro pas loin du siège de la Fédération Adventiste de Belgique et du Luxembourg.

« Nous à la Fédération Adventiste de Belgique et du Luxembourg, sommes choqués par les attaques qui ont secoué Bruxelles ce matin, a déclaré Jeroen Tuinstra. « Nous exprimons nos condoléances aux victimes et nous prions à la fois pour leurs familles et pour la sécurité des résidents. »

Jeroen Tuinstra prend habituellement le métro pour se rendre au travail, arrivant vers l’heure où l’explosion a eu lieu à la station de Maelbeek. Mais ce mardi, il s’est senti poussé à voyager en voiture, a dit Corrado Cozzi, directeur de la communication pour la Division Inter Européenne dont le territoire comprend la Belgique et douze autres pays.

Une bombe a explosé dans une rame de métro à 9h11, tuant au moins 20 personnes et en blessant 106 autres, selon les informations données dans la presse.

« Il prend le métro en général à cette heure là, » a indiqué Corrado Cozzi par téléphone.

Deux autres ouvriers de la fédération n’ont eux non plus, pas pris le métro parce qu’ils avaient décidé au préalable de travailler à la maison.

« Deux collègues sont restés à la maison et ne sont pas venus au bureau, » a dit Corrado Cozzi.

Les deux autres explosions, à l’aéroport de Bruxelles, ont fait au moins 11 morts et 81 blessés.

Il ne semble y avoir aucun Adventiste parmi les blessés suite aux attaques de mardi, a dit Jeroen Tuinstra.

« Pour autant que nous sachions, tous les employés de la fédération et d’ADRA, ainsi que leurs familles sont sains et saufs, » a t-il dit.

Le bureau de la fédération était ouvert normalement.

« Nous espérons et nous prions que le pire soit derrière nous, » a dit Jeroen Tuinstra.

Les autorités belges craignaient une attaque terroriste après l’arrestation vendredi du principal suspect des attentats de Paris qui avaient causé la mort de 130 personnes en novembre dernier, a déclaré le Premier Ministre belge, Charles Michel, lors d’une conférence de presse. Il a invité les résidents de la ville à « éviter tout déplacement. »

Les croyants Adventistes dans le monde entier ont exprimé leur sympathie et ont prié pour la population de la Belgique.

« Puissent nos prières et nos pensées les réconforter dans cette période de douleur, de colère et de tristesse, » a dit la Division Inter Européenne dans un communiqué. « Que notre amour les étreigne dans une accolade qui les rassemble. Nous prions également que le Seigneur notre Dieu, puisse remplir leurs cœurs de l’assurance de la vie éternelle, ce moment où nous vivrons avec joie et bonheur dans une communion fraternelle. La mort et la douleur ne seront plus ! »

Ted N.C. Wilson, président de l’Eglise Adventiste mondiale, a déclaré qu’il avait prié pour le peuple belge et aussi que les membres des églises locales pourraient représenter « une force spirituelle pour les autres dans ce moment très difficile. »

Il a fait remarquer que les jeunes Adventistes avaient partagé leur amour pour Jésus avec les résidents de Bruxelles à l’occasion de la Journée Mondiale de la Jeunesse sabbat dernier. Entre autres choses, quelques 300 jeunes ont distribué des tracts intitulés « A la recherche de la paix à Bruxelles » et ont visité un poste de police pour remercier les officiers de ce qu’ils protègent la ville.

« Nous remercions notre jeunesse de ce qu’ils ont encouragé de nombreuses personnes dans la ville, y compris au poste de police sabbat dernier lors de la Journée Mondiale de la Jeunesse, » a dit Ted Wilson sur sa page Facebook. « Puissent nos jeunes et nos membres continuer d’exercer le ministère du Christ, celui de l’amour et de la compassion dans une Implication Totale du Membre à l’occasion de cette situation traumatisante. »

Posté le 22 Mars 2016 – Bruxelles, Belgique – Andrew McChesney, rédacteur informations, Adventist Review

Réagissez (0) Clics: 1740

Réagissez (0) Clics: 1523

ADRA distribue de l’aide après que les Iles Fidji aient essuyé le pire cyclone de leur histoire

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’Agence Adventiste de Développement et d’Aide Humanitaire (ADRA) s’est dépêchée de faire parvenir une aide d’urgence après que le plus violent cyclone de l’histoire des Iles Fidji ne se soit abattu sur cette nation du Pacifique Sud, causant la mort d’au moins cinq personnes et provoquant des dégâts très étendus, y compris dans les logements du personnel dans une université Adventiste du Septième Jour.

Les autorités évaluaient encore les dégâts dimanche après que le cyclone Winston se soit brutalement abattu sur les Iles Fidji avec de fortes pluies et des vents soufflant à plus de 320 kilomètres heure.

« C’était un terrible cyclone. C’était une nuit effrayante, » a dit Iliapi Tuwai, directeur d’ADRA aux Iles Fidji.

« Il n’y a toujours pas d’électricité ni d’eau ici à Suva, et nous n’attendons pas que cela soit rétabli avant mardi, » a t-il déclaré dans un communiqué, en faisant référence à la capitale des Iles Fidji. « Sans électricité, nous ne pouvons faire fonctionner les pompes à eau. Sans électricité, il n’y a pas de communications vers les régions isolées et les autres iles. C’est le principal problème actuellement. »

Environ 80 pourcent des 900000 habitants qui composent la population du pays, sont sans électricité, ont indiqué les autorités. Des milliers de personnes ont trouvé refuge dans les 750 centres d’évacuation approuvés par le gouvernement, y compris des écoles et des églises Adventistes.

Avant que le cyclone ne touche le pays, ADRA avait déjà mis de côté du matériel d’urgence y compris 1000 containers d’eau, du savon, des pastilles de purification d’eau, des kits de premier secours et d’autres articles d’hygiène et de propreté.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec le gouvernement pour nous assurer que l’aide parvienne aussi rapidement que possible là on en a le plus besoin, » a dit Iliapi Tuwai.

Ted N.C. Wilson, président de l’Eglise Adventiste mondiale a invité les membres à venir en aide aux Iles Fidji d’une manière ou d’une autre.

« Que l’Eglise Adventiste du Septième Jour à travers les activités de ses membres et d’ADRA offrent une démonstration publique de ce que signifie apporter de l’aide comme Christ le ferait, alors que nous démontrons l’Implication Totale du Membre auprès de ceux qui sont grandement dans le besoin, » a t-il dit sur sa page Facebook. « J’appelle tout le monde à aider et à prier pour les Iles Fidji pour qu’elles récupèrent après le passage du cyclone. »

L’Implication Totale du membre est une initiative de l’Eglise Adventiste visant à encourager chacun des près de 19 millions de membres à travers le monde à trouver des moyens de proclamer Jésus à travers les activités de tous les jours.

L’Eglise Adventiste compte environ 25000 membres qui adorent dans 260 congrégations aux Iles Fidji d’après les dernières statistiques publiées par le Bureau des Archives, des Statistiques et de la Recherche de l’Eglise Adventiste mondiale. Le président des Iles Fidji qui a été élu à cette fonction essentiellement cérémonielle à la fin de l’année dernière est un Adventiste du Septième Jour.

Alors que le cyclone approchait, les églises Adventistes à travers le pays ont annulé les services du sabbat et ont invité les membres à prêter attention aux instructions de sécurité venant des autorités.

« Nous demandons à tous les membres d’église de ne pas circuler, de faire des provisions d’eau potable, et de se préparer à des coupures d’électricité imminentes et de rester à l’intérieur, » a indiqué la Mission des Iles Fidji dans un communiqué. « Si votre maison n’est pas en sécurité…s’il vous plait, rendez vous dans un centre d’évacuation maintenant ! »

Des détails au sujet de l’état des bâtiments appartenant à l’Eglise Adventiste après le passage du cyclone ont commencé à émerger dimanche. Des logements pour le personnel à l’Université Adventiste de Vatuvonu sur la deuxième plus grande ile des Iles Fidji, Vanua Levu, ont été endommagés, obligeant les enseignants à trouver refuge dans les salles de classe, ont indiqué les leaders de l’église. La route menant à l’Université Adventiste de Fulton qui se situe dans la banlieue de Nadi sur la principale iles des Fidji, a été bloquée par des arbres renversés et par la montée des eaux. Mais les bâtiments du campus récemment construit n’ont subi aucun dégât.

ADRA a indiqué que les vents destructeurs et l’étendue des inondations pourraient conduire à des pénuries alimentaires dans les mois à venir.

« La nourriture représentera un besoin urgent et important vu que des vols sont annulés et que des magasins ont été rasés, » a t-il dit.

21 Février 2016 – Fidji – Andrew McChesney, rédacteur informations, Adventist Review

Réagissez (0) Clics: 1260