L'Église adventiste en Amérique du Nord publie une déclaration après la tragédie de San Bernardino.

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le président de l’Église Adventiste d’Amérique du Nord, Daniel R. Jackson, a émis la déclaration suivante le 3 Décembre 2015 en réponse à la fusillade mortelle au Centre régional (Inland Regional Center) à San Bernardino, en Californie:

"L'Église adventiste du septième jour en Amérique du Nord a le cœur brisé et encore une fois pleure la perte de vies innocentes comme le résultat de la violence armée. Nous adressons nos plus sincères condoléances et nos prières aux familles des 14 personnes tuées, 21 blessés, et leurs amis et collègues. Nous prions aussi pour la communauté de San Bernardino et de Redlands face au chagrin et l'angoisse qu'ils éprouvent à la suite de cette tragédie.

"Nous prions également pour le jeune enfant de six mois des personnes armés présumés. Aussi odieux que ce massacre est, ce petit enfant innocent a également eu sa vie altéré par le mal. Nous prions pour les membres de la famille qui doit maintenant intervenir et soutenir cette enfant de Dieu.

"Cette tragédie a frappé près de la maison de l'Église adventiste du septième jour. Juste quelques centaines de mètres de là, le centre médical de Loma Linda University, une institution phare adventiste de la santé, a ouvert ses portes pour fournir une assistance médicale pour un grand nombre de personnes blessées dans cette tragédie. Avec des milliers de jeunes dans la région, les élèves de plusieurs écoles adventistes locales ont connu l'angoisse d'être sur le verrouillage de précaution.

"Ce type de violence insensée n'a pas sa place dans ce pays ou dans le monde. Il est tragique qu’une fois de plus, nous pleurons la vie de 14 personnes innocentes. Ceci est le plus grand nombre de personnes tuées dans une fusillade de masse depuis le massacre de Sandy Hook, qui a coûté la vie de 20 enfants et six adultes. Les deux tragédies ont été effectués avec des armes d'assaut.

"Avec nos prières sincères, il est temps que quelque chose soit faite pour lutter contre la pandémie de la violence armée. Il est temps que nous disions NON à ces massacres tragiques qui sont devenus monnaie courante aux États-Unis. Il est temps que nous fassions quelque chose pour trouver des solutions pour mettre fin à ce problème omniprésent.

"Nous prions pour le jour où les enfants et les adultes pourront vivre leur vie sans crainte."

"Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu." Matthieu 5: 9 (LSG)
3 décembre 2015 | Silver Spring, Maryland USA

Réagissez (0) Clics: 1515

Qu’a dit Ellen White au sujet de l’Islam ?

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Ellen White a-t-elle eu l’occasion de s’exprimer sur la montée et la menace de l’Islam militant ?

Il n’existe qu’une seule référence aux musulmans, à Mahomet ou au Mahométisme (comme on appelait la religion musulmane à son époque) dans ses écrits. Cette référence se trouve dans le livre The Home Missionary (Le Missionnaire Intérieur) de Septembre 1892 au paragraphe 4 :

« Le sauveur a déclaré : « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. » Il dit encore : « Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ. »

« Le Mahométisme a ses adeptes dans beaucoup de pays, et ses défenseurs nient la divinité du Christ. Cette religion se propagera t-elle, et les défenseurs de la vérité manifesteront-ils un zèle intense pour renverser l’erreur, et enseigner aux hommes la préexistence du seul Sauveur du monde ?

« O, combien nous avons besoin d’hommes qui étudieront et croiront la parole de Dieu, qui présenteront Jésus au monde dans sa nature divine et humaine, déclarant avec puissance et avec la démonstration de l’Esprit, ‘qu’il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.’ O combien avons nous besoin de croyants qui présenteront maintenant Christ à travers leurs vies et leurs caractères, qui l’élèveront devant le monde comme l’éclat de la gloire du Père, proclamant que Dieu est amour ! »

Les prophètes, semble t-il, ne reçoivent pas des messages au sujet de chaque mouvement politique ou même religieux qui pourrait voir le jour. Il n’y a rien dans la Bible ou dans les écrits d’Ellen White au sujet de l’Allemagne Nazie par exemple, même si cette dernière a eu un impact majeur dans le monde au début et au milieu du 20ème siècle. On pourrait en dire autant à propos du communisme qui a posé un défi direct à la religion et certainement à la religion des Adventistes du Septième Jour.

Les messages des prophètes, semble t-il, mettent l’accent sur les questions fondamentales et sur les acteurs clés du grand conflit qui se déroule actuellement. Il a été montré à Ellen White une puissance différente se trouvant au cœur du conflit dans les derniers jours. Ce n’était pas l’Islam.

20 Novembre 2015 Silver Spring, Maryland, Etats Unis – Ellen G. White Estate
 

Réagissez (1) Clics: 2168

Paris, France – Consternation, tristesse et condoléances en ce samedi 14 novembre

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le pasteur Ruben de Abreu, président de l’Union des Fédérations adventistes de France et de Belgique, exprime sa profonde consternation face aux attentats odieux qui ont endeuillé de nombreuses familles de la région parisienne en cette nuit du vendredi 13 novembre.

Le bilan provisoire laisse entendre qu’il y a au moins 120 personnes tuées lors des différentes attaques terroristes et plus de 200 blessés selon l’AFP (Agence France Presse).

Ruben de Abreu et les Fédérations adventistes expriment leurs condoléances et leur affection pour les familles des victimes en souhaitant que l’espérance de l’Évangile, cette promesse de Jésus-Christ pour un temps où « il essuiera toutes larmes... où la mort ne sera plus et où il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur... » (Apoc 21.4) se réalise bientôt.

En ce jour de sabbat, les familles adventistes prieront pour les familles des victimes tout en sachant qu’en ce 14 novembre, tous les lieux de culte sont fermés dans la ville de Paris et la région parisienne pour des raisons de sécurité, sur ordre de la Préfecture.

Depuis une semaine, du 7 au 14 novembre, les Églises adventistes ont vécu au sein de leurs communautés, une semaine de prière annuelle portant en 2015 sur le vécu de l’attente de la réalisation de l’espérance de la seconde venue de Jésus-Christ.

Le pasteur Mario Brito, président de la Division Intereuropéenne a exprimé dans un communiqué de presse « sa profonde consternation » au sujet de ces événements à Paris : « Nous exprimons notre solidarité avec tous les Français ».

Le président de la Conférence générale, le pasteur Ted N. Wilson exprime également sa solidarité en affirmant « qu’une situation dramatique comme celle-ci réveille en nous le besoin de Dieu et de son amour pour qu’il soit notre guide suprême dans nos vies... »

Sources : BIA/UFB

Réagissez (0) Clics: 1351