ADRA porte secours alors que le typhon Koppu s’abbat sur les Philippines

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Le typhon Koppu, une tempête de catégorie 5, avec des vents approchant 125 miles par heure (200 kilomètres par heure) s’est abattu sur l’île principale de Luzon tôt dimanche, laissant plusieurs régions sans électricité.

Des voitures, à tour de rôle, traversent une partie inondée de l’autoroute principale de Pantabangan, Nueva Ecija. Image de ADRA

 

 

Le système météorologique au ralenti a plus tard été déclassé en violente tempête tropicale, mais des pluies diluviennes ont continué à s’abattre  sur le nord de l’île lundi. On a annoncé de la pluie pour encore deux ou trois jours.

 

Deux morts, une causée par la chute d’un arbre et une autre par l’effondrement d’un mur en béton, furent reportées à Manille et dans le nord de la ville de Subic.

« Les villes de Casiguran, Dinalungan et Dilasag demeurent isolées pour le moment, d’après le gouvernement provincial ici à Aurora » a déclaré ADRA Philippines lundi sur sa page Facebook.

ADRA, citant les autorités, a déclaré que 676 familles ont été obligées de fuir leurs maisons à Dilasag, tandis que 599 autres familles étaient sans domicile à Casiguran et 110 familles sans domicile à Dinalungan.

« Il n’y a encore aucune information officielle sur des maisons endommagées dans ces régions » a annoncé l’agence.

Des rapports préliminaires de l’organisme d’intervention en cas de catastrophe nationale indique qu’au moins 25 routes et 10 ponts sont infranchissables à cause d’inondations ou de glissements de terrain, créant des défis pour les équipes de secours telles que ADRA pour atteindre ceux qui sont touchés par la tempête. Mais ADRA a dit que son équipe faisait face à quelques problèmes pour atteindre Baler, la capitale régionale d’Aurora.

« Quelques portions de route de Pantabangan à Aurora sont légèrement endommagées mais en général praticables » a précisé ADRA. « Des bus en direction de Manille sont de nouveau en service. »

Il faisait beau à Baler lundi, avec la réouverture de magasins et autres entreprises, en dépit d’un manque d’électricité, a déclaré l’agence.

Réagissez (0) Clics: 1314

Un sommet sans précédent pour aborder les défis de l’éducation adventiste

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’Église Adventiste du Septième Jour tiendra un sommet sans précédent de trois jours  sur l’éducation adventiste l’an prochain, alors qu’elle affronte des défis telles que le bas taux d’inscriptions et le coût élevé de certaines écoles, et cherche à s’assurer que tous adoptent les approches uniques du modèle d’éducation originel de l’église.

« Ceci sera une rencontre extrêmement importante » a déclaré le président de l’Église Ted N.C. Wilson, en annonçant le sommet aux rencontres administratives du Concile Annuel, cette semaine. « Ce sera une rencontre comme vous n’y avez jamais assisté auparavant. »

Le sommet se tiendra du 5-7 octobre sous les auspices de la conférence LEAD, un événement  qui donne le coup d’envoi du Concile Annuel et dont le thème portait sur la conscience culturelle cette année.

Mais afin de montrer l’importance que donne l’Église Adventiste au rassemblement de 2016, sa première session sera tenue le matin plutôt que le soir et un certain nombre d’éducateurs adventistes âgés, dont beaucoup n’assistent pas habituellement au Concile Annuel, seront invités à y participer.

L’état de l’éducation adventiste a progressivement été pointé du doigt  à mesure que quelques écoles d’Amérique du Nord étaient en lutte contre de bas taux d’inscriptions et des coûts de scolarité élevés. L’académie de Mount Vernon dans l’Ohio a mis la clé sous la porte cette année, après avoir plongé la fédération de l’église locale sous $1.5 million de dettes. Pendant ce temps, les 31 écoles de la fédération de l’Orégon ont eu une durée de vie inattendue quand un groupe de donneurs d’anonymes ont offert $2 millions pour s’acquitter de leurs dettes et offrir des bourses d’étude à une vingtaine d’étudiants.

Éduquer c’est sauver

L’objectif principal de l’éducation adventiste est de restaurer l’image de Dieu en chaque élève, un objectif de rédemption qui englobe les étudiants adventistes et non-adventistes, a précisé Lisa Beardsley-Hardy, responsable de l’éducation supérieurede l’Église Adventiste, au magazine « La Revue Adventiste », plus tôt cette l’année.

« Cela ne m’inquiète pas qu’il y ait des élèves d’autres croyances ou qui n’en n’ont pas du tout dans nos écoles. Mais je m’inquiète si nous avons des enseignants qui ne sont pas croyants parce qu’ils ne peuvent pas réaliser cet objectif de rédemption » a expliqué Beardsley-Hardy, directrice du département de l’éducation de la Conférence Générale. «  La seule chose importante dont nous avons besoin dans nos écoles, ce sont des enseignants adventistes engagés et convertis. »

Wilson a fait des remarques similaires à la conférence des éducateurs et des théologiens l’été dernier, disant que les enseignants qui ne sont pas « des champions de la Création basée sur le récit biblique » ne devraient pas s’appeler adventiste ou travailler dans des écoles gérées par l’église.

L’inquiétude concernant les professeurs adventistes est une des motivations pour l’organisation du sommet de l’éducation de 2016, a déclaré Wilson jeudi.

« À mesure que le système de l’éducation adventiste a évolué, il a développé des défis en interne et de sources externes » a t-il affirmé dans une interview faite par courriel.            « Nous voyons maintenant certaines écoles s’agrandir au point de s’éloigner du facteur important qui est d’avoir du personnel membres de l’Église, parce l’école s’est tellement développée. D’un autre côté, nous voyons certaines écoles fermer à cause du manque d’inscriptions et de coûts de scolarité élevés. Parmi toutes les bénédictions positives du système éducatif de l’Église Adventiste, nous voyons aussi des signes qu’un retour à certaines bases du modèle originel de l’éducation est nécessaire. »

L’église devrait entretenir les écoles

Wilson a déclaré que le système éducatif adventiste était inestimable pour l’église et qu’il doit être soutenu et préservé par tous les membres d’église ; cela va des écoles élémentaires locales en passant par l’école secondaire, jusqu’au niveau tertiaire et universitaire. L’Église Adventiste gère plus de 7800 écoles et universités avec plus de  93000 enseignants et 1,8 millions d’élèves à travers le monde, d’après le site du département de l’éducation de la Conférence Générale.

« L’Église Adventiste du Septième Jour est redevable à son système éducatif  des avancés dans la mission et l’organisation de l’église » a confié Wilson. « Ce fut le plan de Dieu d’établir un système éducatif particulier et spécial qui produirait des ouvriers et des idées créatives pour la proclamation du message des trois anges annonçant le retour prochain de Christ. »

Il a ajouté que la Bible et les écrits de la co-fondatrice de l’Église Adventiste Ellen G. White fournissent des principes fondamentaux pour le système éducatif adventiste.

« Ceci est une bénédiction envoyée du ciel qui est inestimable, a t-il affirmé. « Le modèle de l’Esprit de Prophétie est exceptionnel et explique que « la fondation de toute vraie éducation est la connaissance de Dieu. »

Le sommet de l’éducation, qui sera tenu au siège mondial de l’Église à Silver Spring, dans le Maryland, rassemblera des membres du Comité Excécutif de la Conférence Générale, tous les présidents des universités, des membres du Comité International d’Éducation, des membres du Comité International de l’Éducation Pastorale et Théologique et des membres de l’Association d’Accréditation Adventiste.

Un comité de pilotage du sommet a été mis en place avec Michael L. Ryan, un assistant du président de l’Église Mondiale Adventiste, comme président, tandis que Ella Simmons, vice-présidente générale de l’Église Mondiale, en est la vice-présidente et Beardsley-Hardy la secrétaire. Des sous-commissions fonctionneront en amont de l’événement avec la participation de nombreuses personnes, d’institutions et d’organisations variées.

Wilson a dit que le sommet stimulerait encore plus de confiance et de conviction sur la valeur des approches uniques de l’éducation des Adventistes du Septième Jour.

« Le sommet sera organisé pour obtenir de tous les dirigeants un engagement renouvelé envers cette importante partie de notre église et la mission évangélique » a déclaré Wilson. « Nous voulons réaffirmer le magnifique plan de Dieu pour l’éducation chrétienne tel que présenté dans l’Esprit de Prophétie alors que nous préparons nos jeunes gens et nous aussi à proclamer le retour prochain de Christ. »

15 octobre 2015/Silver Spring, Maryland, États-Unis/  Andrew McChesney

Réagissez (0) Clics: 1503

Concert de Gaël au profit de l'ACAT ce soir à 20h

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Charles Don FloresVenez nombreux assister au concert de Gaël pour Charles Don Flores,
condamné à mort au Texas.
Ce soir à 20h à l'église du Campus, 33 chemin du Pérouzet à Collonges sous Salève. Entrée libre et chapeau à la sortie.

Réagissez (0) Clics: 1159